Choisir le mode de garde de son enfant est un moment de réflexion qu’il est conseillé d’avoir à deux et même parfois à trois. Non seulement, il faudra choisir le plus adapté à bébé mais il faudra également trouver celui qui conviendra au rythme de papa et de maman.

garde bébé

Les modes de garde collectifs

 

On appelle mode de garde collectif, les lieux d’accueil au sein desquels votre enfant n’est pas seul. Il a en effet, des adultes qualifiés pour s’occuper de lui mais aussi d’autres enfants pour sa compagnie. Ces modes de garde collectifs sont généralement gérés par les collectivités et les mairies. Ils permettent aux parents de laisser leurs enfants en toute confiance auprès de personnels recrutés pour leurs qualifications dans le domaine de la petite enfance. Ces enfants, ainsi confrontés à d’autres, du même quartier ou non, développent de nouveaux comportements face à la mixité sociale qu’ils rencontrent dans ces centres d’accueil ou de loisirs. Il est souvent possible de percevoir des aides de la Caisse d’Allocations Familiales ou de divers organismes ayant pour but de financer tout ou partie des frais de garde des enfants de certaines familles en difficulté.

C’est souvent pour cette même raison que les places sont si difficiles à trouver. Il faut parfois s’y prendre plusieurs mois à l’avance pour pouvoir garantir une place à son enfant. Dans certaines villes saturées -comme en région parisienne- les mamans doivent même avoir recours à une préinscription dès la révélation de leur grossesse ! De plus, ces structures, ont une amplitude horaire assez limitée bien que celle-ci tende à s’assouplir ces dernières années.

Toutes le crèches, qu’elles soient crèches collectives, crèches d’entreprises ou crèches parentales (une association de parents aidée de professionnels gère le lieu) fonctionnent sur ce principe. Les haltes garderies plus souvent associées aux écoles font de même. Ces modes de garde sont souvent préférés par rapport au budget de la famille ainsi qu’à la proximité de ces lieux qui sont faciles à trouver et avec lesquels il est facile d’entrer en contact.

 

Les modes de garde individuels

Ces modes de gardes sont un peu moins répandus que les modes de gardes collectifs. Faire garder son enfant de manière individuelle comporte également des avantages et des inconvénients qu’il faut bien peser avant de se lancer. La garde individuelle, comme son nom l’indique signifie que l’enfant sera seul avec l’adulte auquel il sera confié. Ceci veut dire qu’il faut avoir une grande confiance en la personne à laquelle l’enfant va être confié. Celle-ci sera responsable de lui durant toute la journée et même parfois une partie de la nuit. En effet, c’est le cas du baby sitting paris. Les horaires des gardes individuelles sont souvent plus souples que celles des lieux collectifs dans lesquels il faut imposer un horaire pour tous. Ici, ils sont à négocier selon les besoins des parents, dès la rencontre avec la future personne en charge du petit. Pendant ce moment de “négociations”, beaucoup de parents en profitent pour voir plus en détails la journée de leur enfant. Les activités envisagées, les heures des repas, leur composition, la sieste… Les parents sont en effet plus à même d’avoir un regard sur la journée de leur enfant par un mode de garde individuel.

Les assistantes maternelles, jeunes filles au pair et même les grands parents sont à classer dans les modes de garde individuels, avec chacun avantages et inconvénients. Un seul mode de garde reste inclassable, ce sont les crèches familiales. A domicile d’une assistante maternelle, cette garde allie le professionnalisme de l’assistante maternelle avec la vie en collectivité pour les enfants, mais de façon réduite. Les frais pourront être partagés entre les différents parents mais la souplesse d’horaire devra également être adaptée à l’ensemble des enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *