5-reserve-celestun-flamand-rose-lune-de-miel-yucatanDe nombreux sites sont à découvrir en plein Mexique. Des lieux uniques et originaux attirent les touristes de différentes nationalités. Chaque endroit a son unicité. La réserve biosphère de Celestún, par exemple, est une direction originalegrâce aux Flamants roses qui y habitent. Ils charment les naturistes, surtout les amoureux des oiseaux.

Le milieu des flamants roses

Celestún est un paisible village de pêcheurs qui se trouve dans le sud du Mexique, sur la côte de l’État de Yucatán. Il possède des superbes plages un peu isolées avec des condo Mexique pour les visiteurs. Cependant, il est surtout célèbre par sa fameuse réserve ornithologique naturelle de 600 km². Un estuaire où les flamants roses américains nichent toute l’année, mais quiest plus nombreux au moment hivernal. Ces oiseaux sont les plus grands et les plus colorés de tous les flamants du monde. Cette couleur rose est due à un aliment présent dans leur alimentation. Ils pondent un œuf par an et vivent en moyenne 15 à 20 ans. Ils font partie des espèces protégées et même que tuer un de ces oiseaux est puni pour 15 ans de prison. En effet, visiter cette réserve représente une véritable expérience éco-touristique. Se poser sur son sable constitue un vrai régal aussi bien pour le corps que pour l’esprit. C’est effectivement un refuge pour les gens qui veulent s’échapper de la foule citadine et profiter de la nature. Il est classé comme réserve de biosphère par l’Unesco parce qu’il concilie la biodiversité et le développement durable grâce aux rendements touristiques qu’il fournit.

D’autres atouts du site

A part les flamants roses, d’autres tétrapodes se réfugient dans le parc de Celestún. Il y a par exemple les canards du Canada qui viennent pendant l’hiver. On y trouve aussi des hérons, des ibis, des aigrettes, des pélicans, des spatules rosées, des cormorans et d’autres formes de vie sauvage. En tout, on peut compter jusqu’à 200 espèces et il est possible de se promener dans la forêt mangroves. Le milieu est parfait pour une excursion francophone au Mexique. La visite de la réserve se fait par une petite barque et dure 1h30. Lors du parcours vers cette île aux oiseaux, il y a un petit coin paradisiaque où l’on peut se baigner dans une source d’eau naturelle. Un vrai dépaysement assuré. Outre ces spécimens, la ville se trouve sur un bord de mer très agréable, une véritable plage mexicaine où l’on peut assister un vrai festival de pêcheurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *