Les biens accordés aux clients d’une entreprise à Ixelles font obligatoirement l’objet d’un traitement comptable particulier. Pourtant, leur enregistrement change en fonction de la nature du bien et leur période d’octroi. Il peut s’agir parfois d’une erreur, d’un retour ou encore d’une remise de facturation.

Processus de traitement comptable des biens clients en cours d’exercice

L’expert en comptabilité à Ixelles, Saint-Gilles ou à Bruxelles comptabilise l’avoir client au débit d’un compte de produit surtout quand ce bien est accordé et daté en même temps au titre d’un même exercice comptable. Pour la comptabilisation des biens clients sauf les immobilisations, la règle parait très simple. Le professionnel du chiffre débite les comptes 709 « rabais, remises et ristournes accordés par l’entreprise » et 44571 « TVA collectées ». En revanche, il crédite le compte 4111 « clients, ventes de biens ou de prestations de services ».

A la clôture de l’exercice, il faut que le compte associé au compte 709 soit soldé. Aussi, chaque mouvement y afférent doit être transféré dans les comptes relatifs aux produits appropriés, c’est-à- dire dans les comptes 70.

Toutefois, il se pourrait que l’avoir client s’appuie sur une immobilisation. Dans ce cas, le prestataire comptable débite le compte 775 « produits des cessions d’éléments d’actifs », le compte 44571 « TVA collectée » et crédite le compte 4111 « clients ».

Démarches d’enregistrement comptable des retours clients

Quand un bien client concorde à un retour sur une vente déjà passée au cours de l’exercice, l’expert en comptabilité Ixelles procède à la comptabilisation du compte de produit au débit. Pourtant, lorsque la cession a été déjà réalisée durant l’exercice précédent, l’expert-comptable débiterait le compte 672 relatif aux « charges exceptionnelles sur exercices antérieurs ».

Il peut arriver d’ailleurs qu’une société dans la ville d’Ixelles octroie un bien durant un exercice mais que celui-ci ne sera daté que pendant l’exercice suivant. A ce titre, il faut recourir à la comptabilisation d’un avoir à établir à la fin de l’exercice comptable.

Cela nécessitera le débit du compte de la classe 7 ou le compte de produits et le compte 44587 « taxes sur le chiffre d’affaires sur factures à établir » et le crédit du compte 4198 « rabais, remises, ristournes à accorder et autres avoirs à établir ».

Déroulement du retraitement des comptes clients créditeurs

A la clôture d’un exercice comptable, il arrive parfois qu’un certain nombre de compte clients créditeurs apparaissent. Pour équilibrer la balance financière de l’entreprise, le professionnel comptable à Ixelles fait reclasser ces comptes dans le compte correspondant (il s’agit du compte 4197 « clients, autres avoirs »).

Nécessaires pour les comptes clients créditeurs, les retraitements comptables sont obligatoires. A ce titre, le comptable professionnel travaillant au sein d’un cabinet d’expertise comptable à Ixelles doit débiter en général le compte 4111 « clients, ventes de biens ou de prestations de services ». Il est également amené à créditer le compte 4197 lié aux « clients, autres avoirs ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *