Dès le plus jeune âge, nous apprenons nos enfants à devenir une personne autonome. Utile pour toute la vie, l’autonomie s’acquiert tout au long du développement de l’enfance. Alors, comment favoriser l’autonomie de votre enfant ? Découvrez notre guide pratique dans cet article.

Qu’est-ce que l’autonomie ?

Avant d’aider votre enfant à trouver son autonomie, il est important de comprendre ce que signifie l’autonomie. Pour être bref, l’autonomie se traduit par le développement de votre enfant, en d’autres termes, il grandit. Dès la plus tendre enfance, votre enfance fera preuve de son autonomie en se séparant de vous après une inscription en creche.

Vous constaterez que votre enfant deviendra de plus en plus autonome en apprenant un peu plus chaque jour. D’abord, il retrouvera une confiance en vous puis à lui-même et enfin à son entourage. Votre enfant s’aventurera dans de nouvelles tâches régulièrement et commencera à prendre des initiatives. Tout au long de ce processus, vous l’aiderez à devenir une personne responsable.

Comment favoriser l’autonomie ?

Même si dans certaines situations, l’autonomie vient de l’initiative de l’enfant, vous devez participer au développement de son autonomie.

Faites confiance à votre enfant

La première étape pour instaurer une bonne voie vers l’autonomie est la confiance. Apprenez à votre enfant à faire confiance en sa personne en l’encourageant quotidiennement. Face aux échecs, rappelez-lui que ce n’est pas grave et qu’il peut recommencer. L’échec, est en effet, un aspect incontournable dans le développement. Dites-lui par exemple : « Tu peux y arriver » ou « Tu es un bon garçon/fille, tu peux le faire ».

Laissez-le expérimenter de temps à autre

L’expérience est un facteur clé de l’autonomie. L’enfant peut apprendre beaucoup dans l’expérimentation. Cela stimule à la fois sa curiosité et ses compétences. Tant que votre enfant ne pratique pas quelque chose qui pourrait être dangereux, laissez-le faire des expériences.

Donnez à votre enfant des tâches à effectuer

L’apprentissage de l’autonomie s’apprend également avec les tâches quotidiennes. Selon l’âge de votre enfant, vous pouvez leur confier des petits travaux ménagers :

  • Ranger ses jouets
  • Ranger sa chambre
  • Ranger le lit
  • Faire le couvert
  • Passer le balai
  • Aider en cuisine comme trier les ingrédients, trouver les bons ustensiles…

Responsabilisez votre enfant

La responsabilité s’apprend dès l’enfance. Il arrive parfois qu’à force de répéter une instruction, votre enfant ne réponde pas ou refuse catégoriquement de la faire. Dans ce cas, proposez-lui de faire la tâche ensemble. Ensuite, vous pouvez lui confier une responsabilité. Par exemple, s’il sort ses jouets, ces jouets doivent revenir à leur emplacement initial sans qu’une pièce ne soit égarée.

Lancez des défis à votre enfant

Pour se surpasser, il est également important qu’il réalise des défis. En réussissant un défi, il comprendra que mêmes les choses qui semblent être difficiles peuvent être réalisées. Cela favorisera à la fois son estime de soi, sa confiance en sa personne et son autonomie.

Par exemple, votre enfant est déçu parce qu’il a échoué un devoir à l’école. Pour l’aider, vous pouvez lui proposer de refaire ses devoirs. Vous pouvez lui montrer une petite astuce pour qu’il puisse réussir son exercice. Vous pouvez également l’encourager tout en lançant votre défi.

Jouez avec votre enfant

Le jeu fait partie intégrante du développement de l’autonomie. En jouant avec votre enfant, vous stimuler sa communication, sa concentration et votre confiance mutuelle. Le jeu peut représenter également un défi à relever. Jeu de société, casse-tête, jeu vidéo, toutes ses activités ont leurs bons côtés.

Laissez aussi à votre enfant profiter des exercices physiques pour développer son autonomie physique. Toboggan, bac à sables, cordes…. Ce sont de réels défis pour votre enfant.

Revisitez l’emménagement de votre maison

Au cours du développement de votre enfant, les accidents peuvent arriver. La curiosité de votre enfant peut l’amener à effectuer des actes dangereux. Par exemple, il peut ingérer des piles rondes qu’il trouve par terre.

Rangez donc votre habitation de façon à ce que l’espace soit fonctionnel pour l’enfant. Vous vous rendrez compte lors de l’inscription creche de votre enfant que ces établissements sont sécurisés pour éviter tout incident.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *